dashblog logo
Sign up with your email address to be the first to know about new products, VIP offers, blog features & more.
[mc4wp_form id="4288"]
Zapisz Zapisz

On part se détendre à Gili Trawangan

Une petite semaine au calme sans rien avoir à faire, à découvrir ou à visiter. Une semaine loin des voitures, des bruits de la vie urbaine, vivant au rythme de la nature, sans agitation dans un petit coin de paradis. Nous avons trouvé tout ça à Gili Trawangan.

Dans mon dernier article, je vous ai expliqué que nous avons quitté Bali à contrecoeur une semaine plus tôt que prévu en raison des pluies incessantes qui commençaient à nous plomber le moral. Nous avons donc décidé d’aller nous détendre sur l’une des îles Gili.

Les îles Gili sont trois petites îles situées sur la côte ouest de Lombok. Gili Trawangan est la plus grande, la plus fréquentée et la plus équipée en infrastructure. Ce qui fait qu’elle est aussi la moins cher des trois îles – et ce qui explique pourquoi nous l’avons choisi!

 

Alors, c’était comment?

 

Des vacances telles qu’on en avait besoin! Dès notre arrivée on ressent déjà l’ambiance détendue de l’île. Les véhicules motorisés n’y sont pas autorisés, alors la seule manière de se déplacer c’est en charrette ou à vélo. Autrement on prend le temps de marcher, ce qui est de loin la meilleure option, l’île étant tellement petite!

 

La charrette et le cheval sont les seuls véhicules à gili

 

Notre petit hôtel, le Melati Cottage pourtant assez modeste, nous servait le petit déjeuner sur la plage. Une excellente manière de commencer la journée. Pour la suite du programme, c’était au choix: moment de lecture au soleil, snorkeling pour admirer les poissons ou balade sur la plage… aucune contrainte, aucune obligation, aucun planning. Exactement ce qu’on avait souhaité.

 

plage à l'extreme nord de Gili TrawanganSnorkeling à Gili Trawangan.

Des enfants jouent dans l'eau à Gili trawangan

gili-12

 

L’île fait à peine 7km de circonférence, alors c’est facile de dire qu’on en a vite fait le tour! Il faut en effet moins de deux heures pour le faire à pied et quelques minutes à vélo. Une balade autour de l’île est une manière très agréable de passer le temps et de profiter du calme et du silence du côté ouest, resté plus sauvage.

 

Faire le tour de Gili Trawangan à vélo

 

La pluie qui tombait tous les jours en début d’après-midi (parce qu’il ne faut pas oublier qu’on était toujours en saison de pluies), ne nous a pas dérangé. On pouvait la voir venir de loin et les nuages passaient directement sur l’île pendant une heure ou deux. Le temps de continuer à faire du snorkeling ou de rentrer pour une petite sieste.

 

Un orage arrive sur Gili Trawangan

 

Au bout d’une semaine on était tellement détendus qu’on avait du mal à envisager notre départ, mais on était bien obligés car nos billets d’avion au départ de Bali avaient déjà été achetés. En allant à Gili nous avons eu ce que nous cherchions: une semaine bien méritée de farniente total!

 

3 choses à savoir avant d’aller à Gili Trawangan

 

1 – Trawangan est « l’Ibiza » des îles Gili

Comme je l’ai dit plus haut, c’est la plus grande et la plus fréquentée des trois îles, ce qui veut dire qu’on y fait beaucoup la fête. Le village est très animé, il y a des bars, cafés et restaurants pour tous les goûts et toutes les bourses. C’est aussi au village que se trouve la grande majorité des auberges de jeunesse qui attirent les jeunes fêtards. Sans oublier les soirées sur la plage et même les « party boats » et la pollution sonore qu’ils produisent.

Toute cette animation se concentre surtout aux alentours du port. C’est idéal pour faire la fête et s’amuser, mais si on veut avoir du calme il faut donc s’éloigner du village et éviter la haute saison.

 

2 – Les îles sont entourées de corail

Ce qui est idéal pour observer les poissons et les tortues, mais pas pour se baigner. Toute la partie ouest de l’île est restée assez vierge mais la plage n’est vraiment pas faite pour se baigner en raison de la grande quantité de coraux et de la faible profondeur de l’eau. C’est du coté ouest que se trouvent les hôtels et villas les plus chers, mais ils sont relativement isolés, sans bars ou restaurants proche.

 

Plage coté ouest de Gili Trawangan

 

L’autre coté est beaucoup mieux. Mais toute la partie sud-est, qui se trouve en face du village et proche du port, est envahie par les bateaux et les touristes. Il vaut mieux s’installer un peu plus au nord (au delà de l’observatoire des tortues) pour avoir une bonne plage plus au calme.

 

Des bateaux au petit port de Gili Trawangan

 

3 – L’île possède une mosquée qui ne se laisse pas oublier!

La population des îles Gili, comme 90% de la population indonésienne, est musulmane. C’est donc normal qu’il y est une mosquée à Gili Trawangan. Tous les jours et pendant quelques minutes, aux moments des prières, on entend sur toute l’île les chants diffusés par les haut-parleurs de la mosquée.

Cela n’est pas du tout dérangeant, au contraire je trouvais même plutôt plaisant d’écouter ces prières sur la plage. Disons juste que ça peut parfois casser l’ambiance zen qu’on a tellement apprécié… en particulier lorsque la prière vous réveille très tôt le matin! On ne plaisante pas avec le sommeil!!

 

 

 

gili-8

 

 

partager
0

Pas encore de commentaires.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.