dashblog logo
Sign up with your email address to be the first to know about new products, VIP offers, blog features & more.
[mc4wp_form id="4288"]
Zapisz Zapisz

Les Dolomites en 5 jours: nos coups de coeur

Ah, les Dolomites! Pour ce début d’automne nous avons décidé d’y faire le plein d’air frais et de beaux paysages. Et cet endroit qui nous faisait rêver depuis des années a dépassé toutes nos attentes.

Petit coin de paradis niché dans le Sud-Tyrol tout au nord de l’Italie et à deux pas de l’Autriche, on y retrouve le meilleur des deux pays, sublimé par des paysages à couper le souffle. En réalité, la région à l’origine autrichienne est passé sous le drapeau italien après la première guerre mondiale, c’est à dire il y a tout juste un siècle! Pas étonnant qu’on ai parfois du mal à se croire en Italie

Et comme d’hab, on partage avec vous notre itinéraire et nos coups de coeur.

 

Quelques infos pratiques 

 

  • Les aéroports les plus proche pour visiter les Dolomites sont ceux de Vérone en Italie et de Innsbruck en Autriche. Mais le moins cher reste Venise avec des vols directs depuis Paris pour moins de 50€ l’aller/retour.
  • Nous avons loué notre voiture sur le site autoescape. Comme d’habitude nous y avons trouvé les meilleurs prix et tout s’est passé parfaitement bien.
  • Nous avons réservé nos chambres d’hôtel sur Booking au fur et à mesure que nous avancions et nous avons eu quelques bonnes surprises.
  • Au total nous avons parcouru 580km, le gros du trajet étant l’aller/retour depuis Venise. Dans les Dolomites, nous n’avons pas roulé plus d’1h30 par jour.

 

Lago di Carezza (Karersee)

 

Il faut un peu plus de trois heures de route pour atteindre ce petit lac depuis Venise. Et encore plus longtemps en s’arrêtant régulièrement pour admirer les paysages, comme nous! C’était la première étape de notre road trip et l’endroit parfait pour nous dégourdir les jambes après de longues heures en voiture.

Le Lago di Carezza est un petit lac vert émeraude entouré de sapins qui se reflètent parfaitement dans ses eaux paisibles. Par beau temps on peu admirer toute une chaîne de montagnes en arrière plan. Un sentier fait le tour du lac et permet de l’admirer pleinement. En cette fin de journée et par un temps morose, nous étions pratiquement les seuls sur place. Le calme absolu!

 

Le Lago di Carezza ou Karersee, dans le Dolomites

Sentier autour du lac de Carezza dans les Dolomites

Lago di Carezza, Dolomites

 

Bolzano

 

Le Lago di Carezza se trouve à une trentaine de kilomètres seulement de Bolzano, notre destination pour la nuit. C’est là que nous avons pu ressentir le plus fortement la double culture austro-italienne qui caractérise tellement la région. Bolzano est une ville bilingue et les deux tiers de la population parle italien, mais on a tout de même l’impression que l’allemand est omniprésent.

Cette double culture se trouve également dans l’architecture beaucoup plus autrichienne qu’italienne et la gastronomie. Pas étonnant pour une région qui a changé de nationalité depuis moins d’un siècle!

 

Village de Bozano dans les DolomitesBozano. Dolomites.

 

À ne pas rater à Bolzano:

 

  • flâner dans la vieille ville pour apprécier ses ruelles et maisons colorées.
  • goûter au speck, ce jambon fumé qu’on trouve un peu partout en ville.
  • découvrir le marché de rue de la Piazza del Erbe.
  • visiter le Musée Archéologique du Haut-Adige pour découvrir Ötzi, « l’homme de glace ». Avec plus de 5300 ans, Ötzi est la plus ancienne momie masculine au monde. Et on en profite pour apprécier d’autres trésors datant de l’âge du cuivre.
  • visiter l’un des six Messner Mountain Museum. Le MMM Firmian est situé au château Sigmundskron, en hauteur avec vu sur Bolzano.

 

 

Où manger à Bolzano

Vögele

Un restaurant dans une maison de trois étages situé en pleine vieille ville, pas loin de la Piazza Walther. On adore la salle vouté au rez de chaussé et le parquet qui craque sous nos pieds aux étages supérieurs. Au menu des plats typiques, une bonne carte de vins et une équipe très sympathique.

 

 

Alpe di Siusi

 

Cet alpage bucolique accessible depuis le village d’Ortisei est un des paysages les plus célèbres des Dolomites. Un vaste pâturage ondulant et verdoyant parsemé de chalets en bois. Et en toile de fond l’imposant Sassolungo et ses pics vertigineux et brutes qui contrastent avec la délicatesse de l’alpage. Un cadre de rêve!

Lors de notre visite le mauvais temps des jours précédents avait apporté un peu de neige. Quelle chance! Nous avons découvert un paysage bien différent que ce à quoi nous nous attendions. La fine couche de blanc donnait à la plaine une allure de tableau inachevé attendant juste les derniers coups de pinceau de l’artiste. Sassolungo se dévoilait timidement à travers la brume, laissant juste transparaître son allure imposante. Et autours de nous régnait un silence paisible, à peine brisé par le son des cloches signalant la présence de quelques vaches.

 

Une vache se repose tranquillement dans l'Alpe di Siuisi dans les Dolomites.

Alpe di Suisi- Dolomites

Alpe di Siusi. Alpage dans les Dolomites.Alpe di Siusi dans les Dolomites.

Alpe di Suisi- Dolomites

   Informations

     Pour atteindre l’Alpe di Siusi il faut prendre une télécabine depuis Ortisei puis un télésiège pour redescendre vers l’alpage. Vous trouverez toutes les infos sur ce site. 
     L’aller-retour en télécabine est à 18,30€. L’aller-Retour en télésiège est à 7,30€. Billet combiné à 21,50€.
     La station de télécabine est accessible à pied depuis le centre ville d’Ortisei. Il y a aussi un vaste parking pour ceux qui viennent en voiture.

 

 

Seceda

 

Une fois encore la neige a changé complètement le panorama. Nous nous attendions à un paysage automnale mais, le temps d’un trajet en téléphérique et nous voilà débarqués en plein hiver!

Ce qui n’a rien gâché à la beauté du paysage. La neige fraîche et bien blanche qui couvrait les pentes raides de Seceda contrastait avec les couleurs sombres des roches verticales qui s’élevaient devant nous. Un panorama très graphique et même minimaliste que j’ai pris plaisir à photographier sous tous les angles.

 

Seceda sous la neige - Dolomites

Seceda sous la neige - Dolomites

Seceda sous la neige. Dolomites.  Seceda sous la neige - Dolomites Une marmotte et le sentier à Seceda dans les Dolomites.

Seceda sous la neige - Dolomites

Informations

Seceda est accessible depuis Ortisei par une télécabine puis un téléphérique (30€ l’aller-retour).
Les nombreux sentiers de randonnée et les refuges sont bien signalisés dès l’arrivée. Il est aussi possible de retourner à Ortisei à pied par un chemin balisé.

On peut aussi bivouaquer à Seceda.

 

 

Où dormir à Ortisei

Hotel Garni Snaltnerhof

On a aimé la chambre spacieuse et l’ambiance chalet de montagne. Le personnel est très sympa et le petit déjeuné royal, le meilleur de tout notre séjour!

 

 

Le Messner Mountain Museum de Corones

 

Le Messner Mountain Museum est un ensemble de six musées dédiés à la montagne et situés à différents endroits des Dolomites.

Le MMM de Corones est un petit bijoux d’architecture contemporaine situé en pleine montagne, à presque 2300m d’altitude. Une combinaison qu’on aurait du mal à envisager et qui pourtant marche parfaitement bien. Ces grandes baies vitrées nous renvoient constamment vers l’extérieur et les paysages grandioses. Avec ces lignes épurées et minimalistes, le musée ne s’impose pas à la montagne. Au contraire, il reste discret et se fond parfaitement à son environnement.

Ici l’exposition tourne autour de l’alpinisme de haute montagne et de son évolution, des conquêtes des hauts sommets à travers le temps. Une exposition inspirante qui vaut vraiment le détour.

 

Le Messner Mountain Museum de Corona, dans les Dolomites.Le Messner Mountain Museum de Corona, dans les Dolomites.

Le Messner Mountain Museum de Corones dans les Dolomites.

Le Messner Mountain Museum de Corona, dans les Dolomites.

 

Informations

Le MMM Corones est ouvert 7j/7 et la dernière admission est à 15h30.
Prix de l’entrée plein tarif: 10€. Pour tous les prix et plus d’infos, vous pouvez consulter le site du musée
Le musée est accessible par télécabine depuis la station Plan de Corones (Kronplatz) à l’extérieur de Brunico. Visitez le site des télécabines pour savoir le prix et les horaires de fonctionnement.
Le musée est également accessible par des sentiers de randonnée.

 

 

Lago di Braies

 

Le Lago di Braies est le lac le plus populaire et le plus photographié des Dolomites. Et on comprend bien pourquoi. Il s’agit sans doute du plus beau lac de la région. On se sent tout de suite happé par cette grande étendue d’eau entourée de montagnes et de sapins. Le paysage est grandiose et pour l’apprécier entièrement il faut prendre le sentier qui fait le tour du lac et s’éloigner un peu de la foule à l’entrée du parc.

Pour s’isoler un moment on peut louer une barque et ramer loin des berges vers le coeur de ce magnifique paysage. Petite pause romantique assurée!

 

La cabane de location de barques sur le Lago di Braies, dans les Dolomites.

Lago di Braies - Dolomites

Lago di Braies - Dolomites

Lago di Braies, Dolomites.Lago di Braies - Dolomites

Fin de journée au Lago di Braies, Dolomites.

Informations

Pour être vraiment au calme il vaut mieux arriver tôt le matin, comme c’est souvent le cas dans les endroits très fréquentés.
Pour les balades en barques comptez 12€ la demi-heure et 20€ l’heure.
De nombreuses randonnées partent depuis le Lago di Braies avec différents niveaux de difficulté et offrent des panoramas magnifiques de la région.

Tre Cime di Lavaredo

 

Le Parc Naturel Tre Cime di Lavaredo a été la dernière étape de notre petit road-trip et sans aucun doute le grand coup de coeur de tout le séjour. Pourtant, ce n’était pas gagné au départ!

Nous sommes arrivés en fin de matinée dans le parc et nous nous sommes très vite sentis démoralisés à la vue de la foule sur place. Le sentier étroit obligeait les visiteurs à marcher pratiquement en file indienne et la neige sur le sol devenait boueuse à force du passage des très nombreux randonneurs. Une image loin d’être idyllique.

Mais au bout de quelques minutes de marche nous avons quitté le sentier pour explorer d’autre points de vue et la foule s’est un en peu dissipée. En prenant notre temps pour admirer le paysage et en avançant tranquillement pour mieux savourer, nous nous sommes retrouvés pratiquement seuls sur le sentier le restant de la journée!

Et quel plaisir de nous retrouver au calme dans un tel décor! De pouvoir profiter du silence et de jouer dans les gros tas de neige bien blanche qui nous amuse comme des enfants.

Nous sommes restés jusqu’au couché du soleil, mais la journée a été trop courte et nous a laissé sur notre faim. Il va falloir qu’on y retourne bientôt!

 

Parc naturel Tre Cime di Lavaredo, Dolomites.

Tre Cime di Lavaredo - Dolomites

Parc naturel Tre Cime di Lavaredo, Dolomites.

Trois points de vue différents du Parc tre Cime di Lavaredo, dans les Dolomites.

Parc naturel Tre Cime di Lavaredo, Dolomites.Tre cime di Lavaredo - Dolomites

Coucher de soleil au Parc naturel Tre Cime di Lavaredo, Dolomites.

 

 

 

Informations

Le Tour des Tre Cime est une randonnée en boucle assez facile de 3 heures.
Le départ du sentier se fait depuis le refuge d’Auronzo où un énorme parking accueille les centaines de véhicules qui débarquent chaque jour.
Le péage pour accéder au parking coûte 24€ par voiture.
– Pour éviter ces frais il est possible de se garer sur le parking juste avant le péage et de prendre un chemin gratuit vers les Tre Cime, mais cette option rallonge la randonnée de trois heures.

Le refuge Locatelli  est idéalement situé à mi-chemin de la randonnée, juste en face des célèbres trois sommets. Parfait pour admirer le coucher et le lever du soleil sur les Tre Cime.
Un endroit parfait également pour bivouaquer, vu que le bivouac est autorisé et libre dans le parc, chose rare dans les Dolomites!

partager
2

Pas encore de commentaires.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.